top of page

La Puissance de l’humilité

« La crainte du Seigneur est école de sagesse : avant la Gloire, l’humilité ! » (Proverbes 15,33)

C’est quoi la Gloire ? Le mot « gloire » qui signifie honneur, abondance, richesse, bonne renommée, bonne réputation. Dans la Bible, la gloire de Dieu est sa qualité de présence qui se manifeste à l'homme. Jésus vient révéler cette gloire, dans son humilité. À nous de rayonner cette gloire, à sa suite. « Gloire » dans le dictionnaire est défini comme : une action ou des œuvres jugées éclatantes.

La Gloire de Dieu manifeste Dieu lui-même. En hébreu, la gloire se dit kabod כָּבוֹד, littéralement poids, être lourd", peser, densité. Tout au long de l'Ancien Testament, les façons dont Dieu se manifeste aux hommes dénotent une vision de Dieu qui se manifestent par la puissance de la dense expérience. Dans le Nouveau Testament, la notion de gloire évolue. À Noël les anges ne chantent pas les lumières de la nuée ou la gloire puissante de la mer Rouge, ils chantent la Gloire c’est-à-dire ce que Dieu est, son être, sa présence simple qui se manifeste dans un petit enfant.

Dans ses écrits, saint Paul en parle : « Le langage de la croix est folie pour ceux qui vont à leur perte, mais pour ceux qui vont vers leur salut, pour nous, il est puissance de Dieu.» (1 Co 1, 17-25).

Voilà pourquoi pour nous aujourd’hui c’est important de hâter l’humilité qui précède la gloire !

Jésus est le parfait modèle de cette humilité, lui qu'il a quitté son ciel de gloire et il est venu sur Terre naître dans une mangeoire humble.

C’est une grande leçon pour les disciples ! Si on est chrétiens, on est appelé à l’humilité. Lorsqu'on devient plus humble, on ne recherche pas l’honneur, la richesse ou être reconnu et aimé par les autres Et on reste dans la simplicité, la sobriété, tout en suivant la Parole de Dieu et aimant Dieu et les frères et sœurs, dans l’attention aux autres, ce qui va arriver c'est que dans l’humilité l’influence missionnaire augmentera en manière biologique et naturelle par l’onction de Dieu, pas par nos forces, notre orgueil, pas par nos amitiés ou notre savoir. 

Dieu élève les humbles : « Ayez en vous les dispositions qui sont dans le Christ Jésus : Le Christ Jésus, ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes. Reconnu homme à son aspect, il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix. C’est pourquoi Dieu l’a exalté » (Philippiens 2,5-9)

Voilà à quel point l'humilité va être un tremplin pour nous dans nos vies, même dans nos missions, dans ce que Dieu veut qu’on accomplisse. De plus en plus on va marcher dans l'humilité, de plus en plus on va avancer dans Sa présence qui rends notre vie plus semblable à la sienne, plus cohérente à l’évangile, plus crédible devant nos frères et sœurs.

Le fondateur de la communauté œcuménique et monastique de Bose, Enzo Bianchi affirme : « l’humilité est une vertu difficile à acquérir il ne suffit pas de vouloir être humble, et il est possible de le devenir par orgueil. Ce n’est qu’en faisant l’expérience des humiliations infligées par la vie ou par les autres que l’on ne peut apprendre l’humilité ».

Quelles peuvent être des signes d'humilité ?

Les signes d'humilité se manifestent souvent dans les actions et les attitudes quotidiennes. A titre d’exemple et pour donner des points de discernement et travail sur soi voilà que cela peut passer par :

Admettre une erreur : L'humilité revient à accepter ses limites, ses imperfections, à admettre, par exemple, ses erreurs au lieu de les nier, d’accepter d’organiser mieux sa vie à la place d’être impulsif, etc. Elle constitue ainsi un premier pas vers l'amélioration de la qualité de vie personnelle. Ainsi, une personne qui reconnaît ouvertement une erreur qu'elle a commise au lieu de chercher des excuses ou de blâmer les autres, fait preuve d’humilité et démontre sa petitesse dans une volonté d'apprendre et de s'améliorer estimant « les autres supérieurs à vous-mêmes » (Ph 2,3).

Écouter attentivement : Lors d'une conversation, une personne humble écoute activement les opinions des autres et y accorde de l’importance, même si elles diffèrent des siennes. Elle ne monopolise pas la discussion et n'essaie pas d'imposer son point de vue en criant et en se mettant en colère.

Reconnaître le succès des autres : Une personne humble célèbre les réalisations des autres sans les n’envier ni les jalouser et encore moins les calomnier. Elle reconnaît que chacun a des forces et des réussites méritées.

Faire preuve de gratitude : Une personne humble exprime sa gratitude pour les petites choses de la vie. Elle peut remercier sincèrement quelqu'un pour son temps, son soutien ou un geste de gentillesse. Elle reconnaît la chance qu’elle a, ne prend pas ce qu’elle a pour acquis et est reconnaissante de ce qui lui est offert.

Accepter la correction de manière constructive : Plutôt que d’être sur la défensive, une personne humble reçoit la correction avec ouverture. Elle considère les commentaires constructifs comme une opportunité d'apprendre et de grandir.

Reconnaître ses limites et sa propre ignorance : Elle admet volontiers quand elle ne sait pas quelque chose ou qu’elle se heurte à ses limites. Elle accepte ses propres imperfections et ne cherche pas à dissimuler ses erreurs. Elle les reconnaît, est prête à apprendre des autres, sans mal le vivre et cherche à s'améliorer, en sortant de son confort.

Se montrer dans la compassion chrétienne : Une personne humble s’efforce souvent de comprendre les émotions des autres et de se mettre à leur place, comme saint Paul qui s’est fait « tout à tous » (1 Corinthiens 9, 22), bien qu’il puisse faire valoir l’autorité et les droits de l’apôtre, il préfère se faire « l’esclave de tous » (1 Corinthiens 9, 19). La compassion fait preuve d’ouverture d’esprit. On est plus ouvert aux émotions des autres et moins porté sur soi-même, à vouloir défendre son point de vue. L’humilité c’est savoir se remettre en question ! L'humilité permet ainsi de mieux comprendre et d'accepter les expériences et les points de vue des autres. Cela favorise des relations plus harmonieuses, que ce soit dans le cadre familial, amical, professionnel ou dans l’évangélisation.

Faire preuve de patience : Une personne humble est capable de faire preuve de patience face aux épreuves et aux circonstances difficiles. Elle ne se laisse pas emporter par l'impulsivité, et la désorganisation mais cherche à comprendre la situation et à résoudre les problèmes de manière réfléchie et organisée.

L’absence d'arrogance : L'humilité se traduit par l'absence d'arrogance, de prétention envers les autres. Les individus humbles traitent les autres avec respect et égalité.

« Et vous tous, soyez soumis les uns envers les autres, prenez l’humilité comme tenue de service. En effet, Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce » (1Pierre 5,5).

137 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

COM

FAMIGLIA EMMAUS.fw.png

COMMUNICATION

COMMUNION

COMPASSION

CONTACT

319 Av. Colonel Picot

83100 Toulon (FRANCE)

tél. +33 7 49 19 05 05

emmaus.com.center @ gmail.com

bottom of page