top of page

DÉFENDONS-NOUS DU VRAI MALIN

Les tragiques faits de Altavilla Milicia en Palerme - Sicile, dans lesquels ils ont été tués une femme, la femme de l'assassin Giovanni Barreca, et ses 2 enfants Kevin (15 ans) et Emmanuel (5 ans), ont accédé à l'attention sur le phénomène du combat. spirituel, de l'exorcisme et du Malin.

Après avoir commencé le massacre, l'homme a répété à la Police: «Ma femme et mes enfants sont possédés par Satan». En outre, les premiers témoignage indiquent que l'homme a parlé de « présence démoniaque » dans l'appartement dans les derniers temps. En conséquence, selon le rapport des médias, l'acte brutal a été commise pendant un exorcisme.

Dans le cas en question nous sommes en risque d'une confusion possible qui nécessite des précisions. La famille fréquentait un groupe religieux chrétien indépendant d'où pourraient émerger des dérives sectaires (si les faits et les déclarations sont confirmés) plutôt que de faire preuve de la prudence d'une église ou d'une communauté chrétienne.

Nous sommes d'accord avec le journaliste italien Davide Murgia dans un de ses commentaires sur son blog qui « il n’y a aucune explication qui résiste à une telle folie. … on court aussi des risques comme ceux-là quand on est obsédé par le diable, c'est-à-dire quand on le voit partout ».

L'Association Internationale des Esorcistes a publié lundi, suite à l'événement, une note sur l'exorcisme authentique en ce qui concerne l'Église catholique pour célébrer un exorcisme comme pour tous les sacrements et sacramentaux c'est nécessaire :

1) un ministre compétent, c'est-à-dire un prêtre nommé par son évêque ;

2) l'observance des rites liturgiques approuvés par l'Église ;

3) l'intention de faire ce que fait l'Église.

Le Cardinal Suenens disait dans son livre « Renouveau et puissances des ténèbres » (p. 132) : « Le piège le plus subtil du Malin consiste à attirer l'attention sur lui et sur ses œuvres plutôt que sur Jésus, le Sauveur du monde ». Même si nous tenons pour acquis qu'« au cœur de notre foi il n'y a pas de démonologie mais le Christ », néanmoins « l'Évangile qui est une bonne nouvelle et un message libérateur n'est pas contredit » quand, même avec insistance, selon l'enseignement de Jésus et des Apôtres, protégeons-nous et protégeons les autres contre les pièges du tentateur !

Après tout, il est vrai aussi que le piège le plus subtil de Satan consiste à cacher sa présence et à nous faire croire qu'il n'existe pas, car comme disait Georges Bernanos : « on ne le sert jamais aussi bien que lorsqu'on l'ignore » (en Satan singe de Dieu).

Ce qui importe n'est pas tant de parler plus ou moins du diable, comme dans la famille Barreca où au lieu de chasser Satan il nous semble qu'on a fait vaincre Satan, mais comment s'entraîner dans le combat spirituel et comment entrer dans la Victoire. du Christ.

C'est précisément le Seigneur, dans son autorité qu'il a conférée à ses disciples, qui a libéré « de la puissance des ténèbres » et les a élus « fils de lumière », et avec eux il a « vaincu le mal » et l'a « chassé ».

Le grand serviteur de Dieu p. Matteo La Grua (exorciste charismatique de Palerme, décédé avec une réputation de sainteté avec de grands signes, prodiges et miracles, y compris des irruptions angéliques également documentées sur YouTube). disait : «l'expérience nous enseigne qu'un pourcentage très élevé des troubles attribués au Malin sont en réalité des troubles psychophysiques dus à des maladies ou à des facteurs médiumniques».

Dans l'Évangile de Marc 16,15-20 avec le mandat missionnaire aux disciples, Jésus donne autorité à tous les baptisés : « Allez dans tout le monde et prêchez l'Évangile à toute la création. Celui qui croira et se fera baptiser sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. Et voici les signes qui accompagneront ceux qui croiront : en mon nom ils chasseront les démons, ils parleront des langues nouvelles, ils prendront des serpents dans leurs mains et s'ils boivent du poison, cela ne leur fera aucun mal, ils imposeront les mains aux malades et ils guériront. »

Donc cette exousia ou autorité crédible vient de la puissance de Dieu et c'est pourquoi avec le baptême nous sommes libres et protégés des démons si nous y sommes cohérentes; en outre, c'est la charité que de guérir les blessures produit par le Malin chez le frère ou la sœur qui souffre ; c'est la prudence de prendre toutes les précautions pour que l'Ennemi ne cause pas de dommages.

C'est pourquoi du 23 au 25 février 2024 Emmaus COM propose une Masterclass de formation et de transformation pour apprendre à se défendre contre le Malin. Rejoignez-nous en présence à l'Hôtel Kore - Villaggio Moses (Sicile) ou en ligne via l'app Zoom sur le thème : « La Miséricorde Divine dans le combat spirituel contre le Mal ». Vous écouterez les témoignages et les enseignements de deux prêtres : Don Pasqualino di Dio et P. Baldo Alagna. Vous ferez l’expérience de la puissance de la Miséricorde Divine qui vainc le Mal et nous remplit de paix et de joie. Réservez une place avec des billets : les places sont limitées et si vous avez des difficultés financières n'hésitez pas quand même à vous inscrire car l'argent ne doit pas être un obstacle, contactez-nous !

135 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

COM

FAMIGLIA EMMAUS.fw.png

COMMUNICATION

COMMUNION

COMPASSION

CONTACT

319 Av. Colonel Picot

83100 Toulon (FRANCE)

tél. +33 7 49 19 05 05

emmaus.com.center @ gmail.com

bottom of page